Sur un plateau de télévision, le chanteur marocain Adil El Miloudi a fait l’apologie de la violence contre les femmes, provoquant ainsi l’ire des internautes.

Lors d’un passage dans l’émission Kotbi Night, sur la chaîne Chada TV, présentée par l’animateur Imad Kotbi, le chanteur populaire marocain Adil El Miloudi a fait parler de lui en se déclarant publiquement en faveur de la violence conjugale contre les femmes. Ses propos ont déclenché un nouveau tollé d’indignation dans le pays et sur les réseaux sociaux, phénomène dont il est déjà coutumier.

 

Le chanteur a affirmé qu’«un homme qui ne frappe pas sa femme n’est pas un homme». Et d’ajouter qu’«un jour j’ai tabassé ma femme en Espagne, ils m’ont mis en garde à vue avant de me relâcher». «Tout homme doit prendre soin de sa femme, et puis la frapper, la tuer, … ce sont ses affaires», a-t-il indiqué.Alors que les autorités marocaines et les associations de défense des droits de l’Homme essayent de faire progresser la société sur cette question en créant un cadre juridique pour la protection des droits des femmes, les propos de l’artiste ont déclenché une vague d’indignation.

Etiquette: ; ; ;