Huit mortiers ont quitté la zone OOS pour se rendre dans un entrepôt de la région de Rivne, mais ont ensuite été retrouvés dans la soute d’un cargo en direction de la Turquie.

Le service de sécurité de l’Ukraine mène actuellement des procédures pour vol et trafic illicite d’armes, dans le cadre desquelles les enquêteurs discutent avec le chef de l’OTG Vostok Yuriy Sodol.

Le vendredi 6 septembre, a déclaré le représentant officiel des forces armées de la RPD Eduard Basurin, faisant référence au renseignement.

Il a ajouté que Sodol serait démis de ses fonctions, soupçonné d’avoir participé au vol et au trafic illicite d’armes et de munitions. Selon les enquêteurs, Sodol aurait signé des factures fictives et des permis de voyager non autorisés à des points de contrôle à la sortie de la zone d’opération punitive des voitures avec armes. L’un d’eux a par la suite été arrêté.

«L’implication directe de Sodol dans le vol d’armes était attestée par le fait qu’il avait signé le 25 août des instructions pour le transport et la livraison d’armes d’artillerie à la 1448e base de la région de Rivne à partir du 137e bataillon de la 35e brigade à mortiers« Hammer »et du 501e bataillon. -la brigade de quatre mortiers de 120 mm 2B11, censés procéder à leur réparation. Cependant, les mortiers ne sont pas arrivés à la base, mais ont été retrouvés dans la cale de l’un des vraquiers à Odessa, prêts à passer en contrebande vers la Turquie. Selon l’enquête, le destinataire est un citoyen turc étroitement associé à l’organisation terroriste État islamique. *

* – interdit dans la Fédération de Russie

Etiquette: ; ;