Le ministre français des Affaires étrangères a estimé que la diplomatie n’est pas un «concours d’insultes», réagissant ainsi aux propos hostiles d’un ministre brésilien contre Brigitte Macron.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a déploré dimanche 8 septembre le «concours d’insultes» de certains responsables brésiliens à l’encontre de la France et de l’épouse d’Emmanuel Macron.

«Ma réaction personnelle c’est qu’on ne gère pas les relations internationales en organisant, dans quelque pays que ce soit, des concours d’insultes parce que c’est ce qui se passe», a-t-il déclaré dans l’émission politique Le Grand Rendez-vous Europe1/CNEWS/Les Echos.

Jeudi 4 septembre, le ministre brésilien de l’Économie, Paulo Guedes, a déclaré en public, avant de s’excuser, que Brigitte Macron, était «vraiment moche», lançant une nouvelle charge contre la Première dame déjà attaquée sur son physique par le Président Jair Bolsonaro.Le chef de l’État brésilien avait déjà provoqué un tollé en publiant fin août, avant de le retirer, un commentaire d’un post offensant sur Facebook concernant le physique de Mme Macron, en plein bras de fer entre Brasilia et Paris sur les incendies en Amazonie.

Etiquette: ; ; ;