Un policier a été grièvement blessé lundi matin par un homme armé, et ce dernier a été mortellement blessé par un tir de réplique, à Liège, dans l’est de la Belgique, a-t-on appris auprès de la police locale.

Les autorités ont exclu à ce stade tout motif terroriste. Selon une porte-parole de la police de Liège jointe par l’AFP, c’est une «intervention complètement banale» qui a mal tourné, lorsque le suspect a sorti une arme et tiré en direction des policiers.

L’un des deux policiers qui sont intervenus a été touché et grièvement blessé, tandis que son collègue a répliqué avec son arme, blessant mortellement le suspect.

Ce dernier «est décédé assez rapidement sur place», a précisé la porte-parole.

Selon l’agence de presse Belga, le suspect était au volant d’une voiture à l’arrêt, et c’est au moment où les policiers ont voulu le contrôler qu’il a «tiré un coup de feu en direction de la tête d’un des agents».

Une enquête a été confiée à la police judiciaire fédérale, et le parquet de Liège devait communiquer dans la journée.

La Belgique, frappée le 22 mars 2016 par un double attentat kamikaze revendiqué par l’organisation Etat islamique (32 morts à Bruxelles), a aussi été depuis cette année là le théâtre de plusieurs agressions contre des militaires ou des policiers. 

Etiquette: ; ;