Le ministre pakistanais des Affaires étrangères a demandé mardi au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU d’ouvrir une enquête sur les actions de l’Inde dans le Cachemire indien, craignant qu’un «génocide» s’y produise.

«La population du Jammu-et-Cachemire occupée craint le pire (…) Je tremble à l’idée de mentionner le terme de génocide ici, mais tout de même c’est ce que je dois faire», a déclaré Shah Mehmood Qureshi, devant le Conseil à Genève.

Etiquette: ; ; ;