Malgré le récent conflit concernant la violation du code du travail chinois par Apple, Pékin n’aurait pas l’intention de fragiliser le géant technologique américain. La coopération entre la Chine et l’entreprise de Tim Cook serait indispensable pour le bien-être commercial de l’empire du Milieu, estiment les analystes de Bloomberg.

La Chine n’attaquera pas le leader technologique Apple malgré le récent conflit lié à la violation du code du travail chinois par l’entreprise américaine, affirment les analystes de Bloomberg.

Selon ceux-ci, Pékin serait pourtant à même de porter un coup au géant technologique états-unien. Il a été récemment annoncé par qu’Apple et son prestataire clé Foxconn avaient violé le code du travail de la Chine. Il s’agissait plus particulièrement de l’usine de fabrication d’iPhone de Zhengzhou où la part des personnes en contrat à durée déterminée a dépassé les 50%, contrairement aux 10% prévus par la loi chinoise.

Pourtant, la Chine chercherait à éviter un conflit car ses intérêts commerciaux coïncident avec ceux d’Apple, estiment les analystes de Bloomberg.

La société américaine «a mis une dizaine d’années pour développer une chaîne d’approvisionnement complexe à travers les régions côtières du pays et coopère maintenant avec plus de 350 usines-prestataires chinoises. L’imposition de tarifs élevés nuira à la Chine aussi bien qu’à Apple», affirment Bloomberg. Cela prendrait une décennie ou plus pour développer les mêmes connexions au Viêtnam, en Inde ou en Indonésie.

«Lobby» informel

Le chef d’entreprise américaine Tim Cook s’était déjà manifesté en tant que «lobbyiste» informel des intérêts chinois, d’après Bloomberg. En août 2019, le directeur général d’Apple a ainsi réussi à persuader le Président Donald Trump que de nouveaux impôts sur les importations chinoises rendraient sa société moins compétitive face à Samsung, un conglomérat technologique sud-coréen dont les smartphones sont distribués à plus grande échelle que ceux d’Apple. Finalement, M. Trump a repoussé sa décision jusqu’à décembre pour que le géant américain ne soit pas affecté.

Etiquette: ; ; ; ;