En dépit du fait que la Slovénie, faisant partie de l’Union européenne, soit forcée d’adhérer à la position de Bruxelles sur les sanctions antirusses, les autorités du pays entretiennent invariablement de bonnes relations avec la Russie, ce qui est également facilité par des liens historiques. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre slovène, Marjan Šarec, lors d’un entretien avec TASS.

«La Slovénie a toujours entretenu de bonnes relations avec la Russie. Bien entendu, nous prévoyons de débattre des perspectives de renforcement de la coopération dans le domaine économique », a déclaré M. Šarec à propos de la visite de la délégation slovène à Moscou.

Il a également souligné qu’un monument aux victimes slovènes des Première et Seconde Guerres mondiales décédées sur le territoire de la Fédération de Russie sera érigé dans la capitale russe. Selon le haut responsanle, les événements tragiques de ces conflits lient largement les peuples slaves des deux pays et, même dans la situation politique difficile actuelle, Ljubljana et Moscou agissent selon le principe du respect mutuel.

« En outre, la Russie reste un partenaire économique important pour la Slovénie, occupant la neuvième place dans nos exportations, la cinquième en ce qui concerne le nombre d’investissements directs slovènes à l’étranger et le nombre de touristes », a poursuivi le responsable politique.

« En Russie, 34 sociétés slovènes ont des bureaux et une commission intergouvernementale de coopération économique a été créée pour coordonner les travaux dans les domaines prioritaires ».

Etiquette: ; ; ; ; ; ;