Le Likoud est visé par une cyberattaque : son site Internet a été infiltré et les internautes ont eu accès à des informations qui auraient dû rester secrètes, a révélé Haaretz.

Il s’agit d’un répertoire contenant environ 4 millions de noms mais aussi l’adresse, le numéro de téléphone et le numéro de la carte d’identité de ces millions de citoyens israéliens.

Cette liste a été divulguée sur le site internet du Likoud. N’importe qui pouvait y accéder et un moteur de recherche permettant de trouver une personne en particulier était également disponible.

Ceci est le résultat d’un hacker, qui a piraté le site en quelques clics, en utilisant simplement un login pour se connecter.

Cette révélation pose de sérieux doute sur la sécurité informatique au sein du Likoud, lequel, il y a quelques mois, s’attaquait à Benny Gantz pour s’être fait pirater son téléphone.

La divulgation de ces informations est par ailleurs une grave atteinte à la vie privée de ces 4 millions d’israéliens. Non seulement en ce qui concerne leur mouvance politique, mais aussi en ce qui concerne les informations personnelles.

Le Likoud a réglé le problème dès que le journaliste de Haartez a contacté ses responsables pour obtenir une réaction. Le parti a également porté plainte.

Etiquette: ; ;