Dès sa prise de fonction en 2017, le Président français a attaché une importance particulière aux relations avec la Russie, a noté Sergueï Lavrov avant d’ajouter que cette approche d’Emmanuel Macron répondait aux intérêts essentiels de la France et de toute l’Europe.

Emmanuel Macron fait preuve d’«une approche responsable d’homme d’État»» lorsqu’il appelle sans équivoque à dialoguer avec la Russie sur toutes les questions, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre avec son homologue éthiopien Gedu Andargachew, à Moscou.

«C’est une approche dans laquelle il n’y a pas de charité envers la Russie, qui repose sur la reconnaissance des intérêts vitaux de la France, de l’Europe, de l’Union européenne et qui correspond aux idées qui ont été à plusieurs reprises formulées sur le sol français», a-t-il indiqué.

«Ambiance de confiance» à Brégançon

Le chef de la diplomatie russe a rappelé que l’une des premières initiatives d’Emmanuel Macron après son entrée en fonction en 2017 avait été d’inviter Vladimir Poutine à Versailles.

«Cette année, un entretien très détaillé qui se déroulait dans une ambiance de confiance a eu lieu à Brégançon à l’invitation du Président français. Tout cela prouve qu’Emmanuel Macron accorde une attention particulière aux relations avec la Russie, tout en se rendant compte de l’anormalité de la situation qui s’est produite suite à la réaction de l’Occident aux événements en Crimée et en Ukraine en 2014», a ajouté le ministre.

Sergueï Lavrov a ajouté que les dirigeants européens qui, comme le Président Macron, comprennent cette tendance historique, rencontreront toujours la compréhension et la réciprocité de la part de la Fédération de Russie.

«Nous serons toujours prêts à œuvrer dans l’intérêt de l’Union européenne, de la Fédération de Russie et de tous les pays qui sont situés et reliés par un destin commun dans cet espace géopolitique, sur le vaste continent eurasien», a-t-il conclu.

Ministres français à Moscou

Jean-Yves Le Drian et Florence Parly ont rencontré ce lundi 9 septembre leurs homologues russes en format 2+2 dans le cadre d’un dialogue intergouvernemental. Il s’agit de la première rencontre au format 2+2 depuis 2012, lorsque les ministres s’étaient réunis à Paris. Les ministres ont évoqué la situation en Ukraine ainsi que les récentes tensions dans le golfe Persique, le dossier du nucléaire iranien, les crises en Libye et en Syrie ainsi que la situation en Centrafrique.

Etiquette: ; ; ;