Le militant hongkongais Joshua Wong a appelé lundi soir à son arrivée à Berlin à un soutien accru au mouvement pour la démocratie dans l’ex-colonie britannique qu’il a comparée à «Berlin-Est pendant la guerre froide».

«J’espère que les gens du monde entier soutiennent les Hongkongais qui se battent pour la liberté et des élections libres», a déclaré au quotidien Bild le militant pro-démocratie âgé de 22 ans. Comparant Hongkong à «Berlin-Est pendant la guerre froide», il a lancé un appel aux «Allemands (qui) se sont battus pour la liberté, en particulier à Berlin».

Après avoir atterri à l’aéroport de Tegel, Joshua Wong était l’invité d’honneur d’une soirée organisée par le quotidien populaire dans le bâtiment du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand. Il s’y est notamment entretenu avec le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas. Visage du «Mouvement des parapluies» en 2014 à Hongkong, Joshua Wong avait été arrêté fin août en même temps que plusieurs autres figures de la contestation hongkongaise. Inculpé pour «incitation à prendre part à un rassemblement interdit», il avait été rapidement libéré sous caution.

Dimanche, Joshua Wong a annoncé avoir été arrêté à l’aéroport de Hong Kong à son retour de Taïwan, pour avoir violé les conditions de sa libération sous caution. Le militant a été libéré lundi par la justice qui a estimé que cette arrestation était une erreur de procédure et que ses conditions de libération sous caution lui permettaient de voyager à l’étranger, a rapporté la chaîne hongkongaise RTHK.

Etiquette: ; ;