Bruno Le Maire a reçu depuis le mois d’août trois lettres de menaces de mort, dont l’une visait aussi Gérald Darmanin et comportait des balles de revolver, selon Le Point.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et celui de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, ont dernièrement reçu une lettre les menaçant de mort, lettre qui contenait trois balles de revolver, selon une information du Point. «C’est du 9 mm, mais sur place, ce sera du 11.43», annonce la lettre.

D’après Bruno Le Maire, ce n’est pas la première menace dont il fait l’objet, ajoute l’hebdomadaire. Il a déjà reçu deux messages au mois d’août. Une première lettre avait été envoyée à la gendarmerie de Bayonne et disait : «La maison de Bruno Le Maire va être pulvérisée pendant le G7 [prévoir un périmètre de sécurité] à Saint-Pée-sur-Nivelle», et une deuxième directement à son domicile, toujours avant le G7.Le ministre a décidé de porter plainte.

Pas une première

Gérald Darmanin a également reçu des menaces par le passé. En mai 2018, le ministre de l’Action et des Comptes publics a reçu une lettre contenant menaces de mort et injures. «Salaud, traître… avec Macron tu finiras comme Paul Doumer…» [ancien Président de la République assassiné en 1932, ndlr], indiquait l’une d’elles.

Etiquette: ; ; ;