Les diplomaties italienne et française travaillent depuis plusieurs jours pour fixer une rencontre à Rome entre le Président français Emmanuel Macron et le président du Conseil italien Giuseppe Conte, a affirmé hier le quotidien italien Il Sole 24 Ore.

La date «qui circule avec toujours plus d’insistance est celle du 17 septembre», avance ce quotidien économique de référence, selon lequel «Macron tient en effet à être le premier leader européen à rencontrer» le chef de la nouvelle coalition Mouvement cinq étoiles (M5S) – Parti démocrate (PD).

Cette visite du Président français en Italie marquerait alors la première étape d’une réconciliation diplomatique entre les deux pays voisins, après plusieurs mois marqués par de véritables tensions entre le gouvernement de coalition Ligue-M5S et Paris. En février dernier, la France avait même rappelé son ambassadeur à Rome, après la rencontre en France entre le vice-président du Conseil italien Luigi di Maio (M5S) et des représentants des «Gilets jaunes». Une initiative sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Il n’est d’ailleurs pas sûr que Luigi Di Maio, désormais ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement M5S-PD, soit présent lors de cette rencontre.

Etiquette: ;