Le député britannique Dominic Grieve vient d’être expulsé du Parti conservateur avec 21 autres collègues pour avoir voté contre Boris Johnson afin de bloquer une sortie sans accord.

Dans un entretien à France 24, le parlementaire estime que les Britanniques doivent connaître les conséquences d’un « no deal ».

Rebelle conservateur et europhile convaincu, le député britannique Dominic Grieve s’est vu limogé du Parti conservateur pour avoir voté contre Boris Johnson afin de bloquer une sortie de l’Union européenne sans accord.

Avant son éviction, il a obtenu que le gouvernement publie des documents concernant l’impact d’un « no deal » ainsi que les échanges, y compris privés (sur WhatsApp, Telegram ou Signal) concernant la suspension du Parlement.

Etiquette: ; ; ;