La Chine a indiqué jeudi étudier la possibilité d’acheter davantage de produits agricoles américains avant les négociations commerciales bilatérales de haut niveau qui doivent se tenir en octobre à Washington.

Farmers spray pesticide over a paddy field in Ayutthaya province, nearly 80 km (50 miles) north of Bangkok in this August 7, 2012 file photo. Thai Prime Minister Yingluck Shinawatra has told her commerce minister to clarify the cost of the government’s rice intervention scheme on June 5, 2013, after a warning that mounting losses could affect the country’s credit rating. Picture taken August 7, 2012. REUTERS/Sukree Sukplang/Files (THAILAND – Tags: AGRICULTURE FOOD BUSINESS)

« Les entreprises chinoises ont commencé à s’informer sur l’achat de produits agricoles américains », a assuré jeudi lors d’une conférence de presse régulière le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng. Gao Feng a précisé que les produits en question comprenaient notamment le porc et le soja.

Cette annonce est la dernière d’une série de gestes de bonne volonté entre les deux premières puissances mondiales, engagées depuis l’an dernier dans une guerre commerciale qui s’est traduite par l’imposition de droits de douane réciproques sur des centaines de milliards de dollars d’échanges bilatéraux.

Elle survient après la décision du président américain Donald Trump mercredi de reporter au 15 octobre une hausse de tarifs douaniers sur des produits chinois représentant 250 milliards de dollars d’importations annuelles. Le même jour, la Chine avait annoncé la première l’annulation de droits de douane supplémentaires sur 16 catégories de produits en provenance des Etats-Unis.

Les agriculteurs américains ont été parmi les plus durement touchés par le bras de fer commercial entre Pékin et Washington.

Etiquette: ; ;