Leyla Joneidi, vice-présidente iranienne aux affaires juridiques, a déclaré que la présence des femmes dans les stades était autorisée, et que le gouvernement soutient cette question.

Elle a déclaré aux journalistes en marge de la session du Cabinet, que le gouvernement avait créé les conditions nécessaires pour résoudre le problème jusqu’à présent et qu’il en ferait de même à l’avenir.

La responsable a souligné que le gouvernement était déterminé à coopérer avec les clercs et les autorités religieuses pour résoudre le problème.

Elle a réitéré que le principe dans le système de droit islamique et que le système de droit iranien est basé sur une autorisation et non une interdiction; si un acte n’est pas interdit conformément à la constitution, il est autorisé

Un peu plus tôt, Leila Sofizadeh, responsable adjointe de la Fédération de football féminin, avait déclaré que la présence des femmes dans les stades de football leur conférait un esprit culturel, social et moral.

Etiquette: ; ; ;