Suite à l’apparition d’un bateau militaire nord-coréen dans la zone économique exclusive du Japon, le secrétaire général du gouvernement japonais Yoshihide Suga a adressé une note de protestation à Pyongyang.

Le secrétaire général du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a déclaré vendredi que Tokyo avait adressé une protestation à Pyongyang contre l’intrusion récente d’une embarcation militaire nord-coréenne dans la zone économique exclusive nippone.

Fin août, un cargo et un bateau à moteur, soupçonnés d’appartenir à la Corée du Nord, ont été découverts dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon. Le bateau s’est approché à grande vitesse du navire de surveillance du service de sécurité maritime japonais et un homme en uniforme de camouflage sur le bateau a commencé à menacer les gardes-côtes japonais, selon Kyodo.

«Nous pensons que la probabilité que ces navires appartiennent à la Corée du Nord est élevée, une protestation a été adressée via les canaux de l’ambassade à Pékin» a déclaré M.Suga, cité par l’agence.

Selon les informations du service de sécurité maritime japonais, le 23 août, un cargo sous pavillon nord-coréen et une embarcation rapide ont été découverts dans la zone de Yamamotai, dans la mer du Japon, qui appartient à la zone économique exclusive du pays du Soleil levant.

Les deux navires ont rapidement quitté la ZEE, mais le lendemain, ils ont de nouveau été repérés par un navire de surveillance du service de sécurité maritime. Cette fois-là, le drapeau de la marine nord-coréenne flottait au-dessus du bateau et trois personnes en uniforme de camouflage étaient à bord. Le bateau s’est approché d’un navire de patrouille japonais à une distance d’environ 30 mètres. L’une des personnes à bord était armée et a pointé une mitraillette sur le navire japonais, une autre filmait l’incident en vidéo. Aucun coup de feu n’a été tiré.

Les services de sécurité maritime japonais estiment que l’incident était lié à la pêche illégale pratiquée par des navires nord-coréens dans la zone économique japonaise, notamment la pêche au calmar.

L’incident n’a été révélé que vendredi.

Etiquette: ; ; ; ;