Des militants écologistes ont tenté de perturber vendredi matin le trafic aérien à l’aéroport de Heathrow, à Londres, mais les drones qu’ils voulaient utiliser n’ont pas décollé et aucune perturbation n’a été signalée.

Deux personnes ont été arrêtées pour «conspiration en vue de commettre une nuisance publique», a indiqué la police, qui avait déjà interpellé préventivement cinq militants jeudi. Le groupe écologiste Heathrow Pause avait annoncé son intention d’interrompre le trafic aérien en faisant voler des drones dans le périmètre interdit de cinq kilomètres autour de l’aéroport.

Il entendait ainsi accentuer la pression sur le gouvernement britannique pour que celui-ci prenne des mesures plus strictes visant à réduire les émissions de carbone. Les autorités ont promis d’éviter une répétition du chaos qui a régné en décembre dernier à l’aéroport de Gatwick, où le survol de drones avait provoqué l’interruption du trafic aérien à deux reprises.

«Il n’y a aucune perturbation. Toutes les pistes sont opérationnelles», a déclaré vendredi matin une porte-parole de l’aéroport d’Heathrow. La police a mis en place une «zone de dispersion» aux abords de l’aéroport qui restera active pendant 48 heures.

Etiquette: ; ;