Préoccupés par les eurosceptiques, les nationalistes estoniens prévoient d’organiser un grand rassemblement de protestation à Tallinn, exigeant de passer en revue les résultats du référendum, qui a prédéterminé l’adhésion de la république à l’Union européenne.

Selon les médias locaux, l’action aura lieu le samedi 14 septembre. Ainsi, nationalistes et autres partisans de la sortie du pays de l’Union européenne se réuniront sur la Place de la Liberté à l’occasion du plébiscite, lors duquel il a été demandé aux Estoniens de répondre à la question: « Soutenez-vous l’adhésion à l’Union européenne et l’adoption de la loi sur les amendements à la Constitution de la République d’Estonie? »

Officiellement, 66,8% des citoyens ont soutenu l’entrée dans l’Union européenne. Dans le même temps, les organisateurs de la manifestation à venir sont certains que les résultats de ce référendum fatidique ont été falsifiés par les dirigeants du pays.

Voir aussi : Les illégaux sont toujours en Allemagne: le nombre d’étrangers qui doivent quitter le pays est en augmentation

Il est à noter que ces derniers temps dans la république, de plus en plus d’euroscepticisme a été observé même parmi les fonctionnaires du gouvernement. Malgré le fait que Tallinn démontre invariablement son engagement démonstratif envers l’Occident, le ministre des Affaires intérieures de la République, Mart Helme, a fait une déclaration résonnante comparant de manière inattendue le Brexit à l’effondrement de l’Union soviétique. Dans le même temps, il a qualifié ces deux événements de « bons ».

Il convient de noter qu’Helme est à la tête du Parti populaire conservateur estonien, qui compte des représentants au Parlement européen et vise à rétablir l’indépendance du pays, à la suite duquel il a déjà rejoint les eurosceptiques.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois :  ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ;