Benoît Murraciole, président de l’association ASER, est invité à réagir aux nouvelles révélations de l’agence Disclose concernant l’implication d’entreprises françaises en partie détenues par l’Etat dans un blocus au large du Yémen.

Etiquette: ; ;