Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a jugé le 19 septembre «relativement peu crédible» que l’attaque ayant visé des installations pétrolières en Arabie saoudite ait pu être perpétrée par les rebelles houthis du Yémen et a exhorté à attendre les résultats de l’enquête internationale.

Bien que les Houthis aient revendiqué les attaques commises contre des installations de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco le week-end dernier, Jean-Yves Le Drian a exprimé ses doutes sur les faits en appelant à attendre les résultats de l’enquête internationale.

«Les Houthis (…) ont annoncé que c’était eux qui avaient provoqué cette intervention. C’est relativement peu crédible», a-t-il déclaré sur Cnews. «Puisqu’il y a une enquête internationale, attendons ses résultats».

Le chef de la diplomatie a tenu à rappeler que la France avait envoyé ses propres experts sur place.

Etiquette: ; ; ; ; ;