Donald Trump croit qu’il mérite le prix Nobel de la paix à plusieurs titres, mais les dés sont pipés.

 

«Je pourrais obtenir le prix Nobel de la paix pour beaucoup de choses s’ils l’attribuaient de manière honnête, mais ce n’est pas le cas», a lancé lundi le président américain en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

A LIRE : Le chef indien Raoni proposé pour le prix Nobel de la paix

Ce n’est pas la première fois que le milliardaire républicain, toujours très sensible aux comparaisons avec ses prédécesseurs, évoque le Nobel. Lorsqu’une poignée d’élus républicains avaient émis l’idée qu’il reçoive le prestigieux prix pour sa gestion de l’épineux dossier nord-coréen, il avait longtemps commenté l’idée.

A LIRE : Nadia Murad et Denis Mukwege les prix Nobel de la paix de 2018

«Ils l’ont donné à (Barack) Obama immédiatement après son arrivée au pouvoir et il n’avait pas la moindre idée de la raison pour laquelle il l’avait reçu», a-t-il poursuivi lundi. «Vous savez quoi ? C’est l’une des rares choses sur lesquelles j’étais d’accord avec lui», a-t-il ajouté, amusé.

En recevant le prix Nobel, le 10 décembre 2009, Barack Obama avait reconnu d’entrée «la controverse considérable» suscitée par cette récompense surprenante à l’aube de son premier mandat. «Je suis au début, et non à la fin, de mes travaux sur la scène mondiale», avait-il lancé. Au-delà de Barack Obama, trois autres présidents américains ont déjà reçu le prestigieux prix: Theodore Roosevelt, Woodrow Wilson et Jimmy Carter.

Etiquette: ; ;