Les dirigeants israéliens ont fustigé le président turc Recep Tayyip Erdogan après sa diatribe contre Israël à l’occasion du débat général de la 74ème session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU.

Erdogan a farouchement remis en question les frontières de l’Etat hébreu et l’a accusé de vouloir « poursuivre son expansion ».

« Le territoire palestinien sous occupation israélienne est devenu l’un des lieux d’injustice les plus frappants », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a immédiatement répliqué en accusant Erdogan de « mentir constamment ».

Etiquette: ; ; ;