Le président turc Recep Tayyip Erdogan a comparé Israël aux nazis lors d’une réunion le 23 septembre au cours de l’Assemblée générale des Nations Unies, rapporte le Times of Israel.

Erdogan a déclaré aux dirigeants musulmans lors de la réunion : « Lorsque nous examinons le génocide commis par les nazis contre les juifs, nous devrions examiner le massacre qui se produit dans la bande de Gaza du même point de vue.« Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a condamné les propos rapportés d’Erdogan dans un communiqué. »Celui qui n’arrête pas de mentir sur Israël, qui massacre les Kurdes de son pays et qui nie le terrible massacre du peuple arménien, ne devrait pas prêcher à Israël« , a déclaré Netanyahu, demandant à Erdogan de »cesser de mentir ».

Le ministre israélien des Affaires étrangères et du Renseignement israélien, Israel Katz, a également tweeté que les « paroles ignobles » d’Erdogan étaient un exemple clair d’antisémitisme.

Dans son discours du 24 septembre devant l’Assemblée générale des Nations Unis, Erdogan a accusé Israël de s’être emparé de « terres palestiniennes dans le but de les éliminer », montrant une carte du territoire israélien en expansion alors que les terres palestiniennes se contractent depuis 1947.

« Israël est toujours prêt à s’emparer du reste du pays », a déclaré Erdogan, ajoutant que « le territoire palestinien sous occupation israélienne est devenu l’un des lieux les plus frappants de l’injustice ». Il a appelé à une solution à deux Etats retourner à ses frontières d’avant 1967.

Arsen Ostrovsky, activiste pro-israélien, a tweeté : « Cher #Turquie, avec tout le respect que je vous dois, ici à #Israël, nous ne prêtons pas beaucoup d’attention à votre chef du despote terroriste #Erdogan, qui massacre les Kurdes, occupe Chypre, nie les libertés fondamentales. à la maison et considère le Hamas comme ses amis.  »

Lien

Etiquette: ; ; ;