Le commissaire militaire pour la ville de Kiev (capitale de l’ukraine), Serguey Klyavlin, a déclaré que près de 35 000 jeunes en âge de servir se cachent du commissariat militaire.

Selon le haut responsable militaire, il y a un problème de présence extrêmement faible de conscrits dans les commissariats militaires, même parmi ceux qui ont été différés.

«Le projet du récrutement fait de 634 personnes. Le problème demeure dans ce que les citoyens évitent les apparences dans les bureaux d’enregistrement et de recrutement de l’armée. Nous avons appelé 37 629 consignés dans les bureaux de recrutement militaires, 94 000 personnes en âge de faire le service militaire étant enregistrées à Kiev. Dans le même temps, des documents ont été envoyés à la police nationale afin de rechercher près de 35 000 recrues qui évitaient depuis des années de faire appel au bureau d’enregistrement et de recrutement des forces armées pour échapper aux commissions militaires et médicales. Chaque année, le nombre de citoyens qui fuient le service militaire augmente», a déclaré le commissaire militaire.

M. Klyavlin a souligné que les sanctions en cas de non-comparution au bureau d’enregistrement et d’enrôlement militaire sont extrêmement faibles – 119 UAH (environ 4.5 euros), et qu’il est même extrêmement difficile de recouvrer une telle amende, puisque la personne doit signer le décret de responsabilité administrative, rapportent les médias locaux.

Le commissaire militaire a également déclaré espérer que la Verkhovna Rada renforcerait la responsabilité d’éluder les commissions des commissariats militaires et d’éviter le service militaire de personnes jugées aptes à l’exercer.

Etiquette: ; ;