Peu après la publication par la Maison Blanche, mercredi 25 septembre, de la transcription d’un appel téléphonique entre Donald Trump et le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, le président américain a donné une conférence de presse à New York où il a promis la « transparence » sur le lanceur d’alerte qui s’était le premier inquiété du contenu du coup de fil.

Selon le mémo déclassifié de la conversation, le milliardaire américain a bien demandé à son interlocuteur d’enquêter sur l’ancien vice-président Joe Biden.

Etiquette: ; ;