Le Président russe a envoyé un message de condoléances à la veuve de Jacques Chirac, Bernadette Chirac, suite au décès de l’ancien Président français ce jeudi 26 septembre, a annoncé le service de presse du Kremlin.

Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances à Bernadette Chirac, veuve de l’ancien Président français, après la mort de ce dernier ce jeudi matin.

«Dans le message envoyé, le chef de l’État russe souligne que toute une période de l’histoire moderne de la France est liée au nom de Chirac. Poutine a indiqué qu’au poste de Président de la République, Chirac a gagné un respect mérité de ses compatriotes et une autorité importante au niveau international, et la réputation d’un homme d’État sage et clairvoyant qui défendait progressivement les intérêts de son pays», a précisé le service de presse. 

Vladimir Poutine a en outre souligné que lors de ses entretiens avec Jacques Chirac, il «admirait sincèrement son intelligence et ses vastes connaissances, ainsi que sa capacité à prendre des décisions même dans les situations les plus tendues».

«Contribution au développement des relations»

«En Russie, on va se souvenir de sa grande contribution au développement des relations amicales entre nos États, à la collaboration fructueuse bilatérale», a ajouté le Président russe.Il a également demandé de transmettre ses sincères condoléances à tous les membres de la famille et aux proches de Chirac.

L’ambassade de France à Moscou va ouvrir un livre de condoléances suite au décès de l’ancien Président français, a annoncé le service de presse de la mission diplomatique.

Jacques Chirac avait 86 ans. Affaibli par un accident vasculaire cérébral en 2005, il n’apparaissait plus en public depuis plusieurs années.
Chirac a été Président de la République pendant 12 ans (1995-2007), deux fois Premier ministre, maire de Paris pendant 18 ans, chef de parti et ministre. Ce décès a provoqué une vague de réactions dans le monde politique.

Etiquette: ; ; ; ;