Le Honduras a signé un accord avec les États-Unis pour accepter les migrants demandeurs d’asile aux États-Unis.

En vertu de l’accord, les États-Unis pourront expulser les demandeurs d’asile qui ont traversé le pays pour se rendre à la frontière méridionale des États-Unis et se rendre au Honduras.

Les critiques disent que le Honduras, qui a l’un des taux d’homicides les plus élevés au monde, n’est pas un lieu sûr pour ceux qui fuient la violence et la pauvreté.

Voir aussi : L’armée américaine stationnée en Lituanie

Le Guatemala et El Salvador ont déjà signé des accords similaires.

Les États-Unis tentent de signer des accords de « pays tiers sûr » qui leur permettraient de renvoyer les demandeurs d’asile qui transitent par des pays en route vers les États-Unis sans y avoir recours pour se protéger.

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois :  ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ;