Les Etats-Unis ont la confirmation que le régime syrien a recouru à des armes chimiques le 19 mai à Idleb, a affirmé jeudi le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, annonçant que Washington allait réagir.

« Les Etats-Unis ont conclu que le régime de (Bachar) al-Assad avait utilisé du chlore comme arme chimique », et cette attaque ne « restera pas sans réponse », a déclaré M. Pompeo à des journalistes sans vouloir en dire plus à ce sujet.

Washington avait déjà fait état fin mai d' »indications » selon lesquelles le régime de Bachar al-Assad aurait mené une nouvelle « attaque » chimique en Syrie.

« Les Etats-Unis continueront à faire pression sur le régime Assad pour qu’il mette fin aux violences dirigées contre les civils syriens et pour participer à un processus politique (de réglement du conflit) sous l’égide de l’ONU », a précisé Mike Pompeo. En avril 2017, tranchant avec l’attitude de son prédécesseur démocrate Barack Obama, le président républicain américain Donald Trump avait ordonné le tir de 59 missiles de croisière en Syrie en réponse à une attaque au gaz sarin attribuée au régime syrien en avril 2017.

Etiquette: ; ; ; ;