Elle a fini par céder. Nancy Pelosi, la présidente des démocrates à la Chambre des représentants, a annoncé mardi dans une déclaration historique l’ouverture d’une enquête en vue d’une destitution de Donald Trump, qui a « trahi son serment de président, (leur) sécurité nationale et l’intégrité de (leurs) élections ».

« Le président doit être tenu pour responsable de ses actes. Personne n’est au-dessus de la loi. » Un peu avant, dans une conférence, elle avait résumé : « Il a fait du non-respect de la loi une vertu. » Avant d’ajouter : « On ne demande pas à des gouvernements étrangers d’aider lors des élections. »

Etiquette: ; ;