Lors de sa conférence de presse en marge de l’AG des Nations Unies, le président de l’Iran Hassan Rohani a déclaré que son Etat soutiendrait la délocalisation du siège de l’ONU du territoire américain dans un autre pays si cette proposition était soumise à discussion.

Cette question pourrait être bougée suite à l’incident, où les membres de la délégation russe à l’Assemblée générale des Nations Unies n’vaient pas obtenus de visas américains.

« Téhéran votera pour le transfert du siège de l’ONU des États-Unis vers un autre pays si un tel sujet est discuté », a déclaré Hassan Rouhani.

Le leader iranien a aussi souligné que les États-Unis n’avaient pas le droit de bloquer les activités de l’ONU.

Par ailleurs, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a déclaré que Moscou avait déjà proposé d’envisager de transférer une partie des réunions de l’Assemblée générale des Nations unies des États-Unis vers d’autres pays. Cette idée a également été soutenue par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, rappelant la proposition de Joseph Staline de placer le siège de l’ONU à Sotchi.

Etiquette: ; ; ; ; ;