Une simulation en 3D réalisée par les scientifiques de la NASA permet d’observer une étoile aspirée par un trou noir supermassif: effet garanti.

Après avoir publié la première photo d’un trou noir en avril 2019, les chercheurs de la NASA ont modélisé ce phénomène en vidéo. Réalisée sur la base des observations du satellite TESS, cette simulation en 3D montre une étoile située à 375 millions d’années-lumière de la Terre et aspirée par un trou noir supermassif:

La modélisation reflète notamment la façon dont le champ gravitationnel aurait déformé notre vision du trou noir si on se trouvait à proximité.

La matière rassemblée autour de celui-ci forme un disque d’accrétion qui comprend de la poussière, du gaz et des éléments d’étoiles détruites. Le puissant pôle magnétique créé par l’objet fait apparaître des nœuds lumineux dans le disque.L’anneau le plus profond est appelé la sphère photonique, qui inclut plusieurs anneaux devenant de plus en plus étroits tandis que la lumière circule dans le trou noir avant de s’en échapper. La région entourée par cette sphère de photons est sombre. C’est l’ombre du trou noir, laquelle est deux fois plus grande que l’horizon des évènements d’où rien ne peut s’échapper une fois entré.

Etiquette: ; ;