Le bureau du président polonais Andrzej Duda a démenti vendredi un rapport selon lequel il aurait blâmé Israël pour les récents incidents antisémites dans le pays lors d’une réunion avec des responsables juifs américains, affirmant que l’information était « manifestement fausse ».

Selon un article paru plus tôt dans Jewish Insider et plusieurs sources ayant assisté à la réunion de mercredi à New York avec de hauts responsables de la communauté, Duda a affirmé que les propos offensants du ministre israélien des Affaires étrangères avaient provoqué une augmentation de l’antisémitisme en Pologne.

« La citation n’est pas seulement inexacte mais elle est fausse. Le président Duda n’a jamais affirmé qu' »Israël est responsable des récentes attaques antisémites en Pologne ». Tous les participants à ladite réunion peuvent corroborer cela. Le site Jewish Insider a inventé tout cela, » s’est défendu le porte-parole Blazej Spychalski a déclaré au Times of Israel.

En février, le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, avait exacerbé les tensions avec Varsovie lorsque, citant l’ancien Premier ministre Yitzhak Shamir en disant que « les Polonais têtent l’antisémitisme avec le lait de leur mère ».

En février 2019, le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, avait annulé à la dernière minute son déplacement à Jérusalem pour le sommet du groupe de Visegrad.

Une loi controversée adoptée en février 2018 permettait d’attaquer en justice « ceux qui imputent au peuple polonais une complicité dans les crimes de la Shoah ».

Etiquette: