L’un des commandants sur le terrain manquait aux militants du groupe terroriste Jaish al-Izza qui opérait dans la zone de désescalade d’Idlib.

Ceci est rapporté par les ressources d’informations locales.

Selon certaines informations, le chef des djihadistes à la veille aurait été capturé par les militants du groupe le plus important de la région, Khayyat Tahrir al-Sham *. On sait que le prisonnier a été emmené de la ville d’Idlib dans une direction inconnue et que son sort est inconnu.

Comme News Front l’avait précédemment signalé, après la défaite des terroristes dans la zone de désescalade d’Idlib par les forces gouvernementales, les groupes ont organisé une confrontation intime dans le but de redistribuer les territoires qui restaient sous leur contrôle.

Dans le même temps, les dirigeants de Khayyat Tahrir al-Sham tentent de rejeter la responsabilité de l’échec sur les groupes alliés, même s’il était précédemment connu que le commandement du groupe avait installé leurs combattants lors des batailles de Khan Sheikhun. L’un des commandants de campagne de la formation a raconté cela dans un message vidéo diffusé par un célèbre propagandiste du jihad qui, après cela, a préféré être arrêté.

* – interdit dans la Fédération de Russie

Etiquette: ; ;