Les sanctions restent le seul moyen d’exercer des pressions sur la politique étrangère de la Fédération de Russie.

Ceci est indiqué dans les résultats de l’étude analytique intitulée « Sanctions contre la Russie : état actuel, perspectives, succès et lacunes du régime de sanctions international multilatéral contre la Fédération de Russie ».

« Les sanctions, en tant qu’outil entre la guerre et les mots, restent le seul moyen de faire pression sur la politique extérieure de la Russie tout en limitant son potentiel destructeur pour la sécurité internationale. La force des sanctions réside dans leur souplesse et leur étendue et leur faiblesse principale est leur faible influence sur la prise de décision à Moscou », précise l’étude.

L’étude a été élaborée par des représentants de plusieurs institutions non gouvernementales, dont les experts du Centre international d’études politiques, de l’Institut ukrainien du futur, de l’initiative « Sanctions 2020 », de l’Institute of World Politics et de plusieurs autres groupes de réflexion.

 

Etiquette: ; ;