Samedi 28 septembre, deux jours après l’incendie qui a ravagé l’usine chimique Lubrizol de Rouen le procureur de la République de la ville Pascal Prache a annoncé que l’enquête judiciaire était désormais élargit :

« Des plaintes ont été portées à la connaissance du parquet, dans le ressort du tribunal de grande instance de Rouen ou hors ressort, et lui sont adressées au fur et à mesure. Au vu de ces éléments, l’enquête est donc désormais diligentée également du chef de mise en danger d’autrui », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Etiquette: ; ; ;