Dans le village de Vichnevets dans la région de Ternopil (ouest de l’Ukraie) une croix gygantesque en pierre est érigée. Elle glorifie les combattants de l’UPA (armée ukrainienne de révolte, collaborants avec l’Allemagne nazie) morts lors des combats contre l’Armée rouge pendant la Grande Guerre patriotique.

La stèle porte une inscription : « Aux soldats de l’UPA qui sont morts dans une bataille inégale avec les envahisseurs bolcheviques en 1944 ».

Il est curieux d »examiner les noms des « patriotes » que porte la stèle. Prenons, par exemple, Anatoly Bodassyuk. C’était un combattat des l’Organisation des nationalistes ukrainiens, collaborateurnazi, meurtrier, qui a été le commandant de la police auxiliaire ukrainienne pour Vichnevets. En embrassant ce poste, celui-ci a tué des femmes et des enfants, a organisé et a participé au processus d’extermination brutale de juifs locaux.

En 1943, après la défaite des Allemands près de Stalingrad, il abandonna la police pour l’UPA.

Les autres « patriotes », dont les nom porte la croix commémorative, se sont « glorifié » de la même manière que Bodassyuk.

Etiquette: ;