La Cour fédérale des comptes s’est montrée critique envers l’exigence de la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer d’augmenter le budget de la Bundeswehr, étant donné qu’en 2018 l’armée allemande a dépensé 287 millions d’euros à des fins administratives, selon Bild.

En 2018, la Bundeswehr a dépensé 287 millions d’euros à des fins administratives plutôt que pour des projets de défense, a annoncé le tabloïde Bild en se référant à un rapport de la Cour fédérale des comptes. Face à ce mauvais emploi des fonds, la Cour des comptes voit d’un mauvais œil l’exigence de la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer d’augmenter le budget des forces armées allemandes.

En 2020, le budget de la Bundeswehr sera augmenté de 1,7 milliard d’euros, a annoncé Bild. Néanmoins, la nouvelle ministre de la Défense a exigé des fonds supplémentaires sans quoi plusieurs projets importants seraient, selon elle, voués à l’échec.

«Un récent rapport de la Cour fédérale des comptes a révélé qu’en 2018 la Bundeswehr avait dépensé quelque 287 millions d’euros à des fins administratives plutôt que pour des projets militaires», a indiqué le journal.

Ce constat est à l’origine du scepticisme de la Cour des comptes qui critique l’exigence de Kramp-Karrenbauer d’augmenter le budget.

«Une déclaration officielle de la Cour signale qu’il est peu probable que le ministère de la Défense puisse épuiser le budget débloqué, étant donné ses problèmes antérieurs relatifs à l’utilisation des fonds», détaille Bild.

Le journal a ajouté que la Cour des comptes s’en est prise également à la politique du ministère en matière de ressources humaines, notamment à l’exigence de créer 2.755 emplois supplémentaires que la ministre avait avancée sans expliquer leur nécessité. La Cour a signalé à ce propos que la Bundeswehr devrait renforcer son «potentiel d’optimisation».

Etiquette: ;