Dans le même temps, le ministre iranien des Affaires étrangères a souligné que « les États-Unis ne seront pas en mesure de mettre fin à une guerre qu’ils commencent à déclencher ».

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Jawad Zarif, a accusé Washington de déclencher une cyberguerre. Il a fait cette déclaration lors d’une interview avec NBC, dont un extrait a été publié samedi sur le site Web de la chaîne de télévision. L’interview complète sera diffusée dimanche.

Zarif a été invité à commenter les déclarations des services de renseignement américains selon lesquelles l’Iran fait partie des pays qui souhaitent intervenir lors de l’élection présidentielle américaine de l’automne prochain. « Nous n’avons pas de préférences pour intervenir dans vos élections. Nous n’intervenons pas dans les affaires intérieures d’autres pays, mais il y a une cyber-guerre, les États-Unis ont lancé cette cyber-guerre, une attaque dangereuse et irresponsable de nos installations nucléaires, qui pourrait entraîner la mort de millions de personnes », a déclaré le chef Ministère iranien des affaires étrangères.

Voir aussi : L’Allemagne est prête pour le prochain report du Brexit

Dans le même temps, il a rappelé le virus Stuxnet, qui aurait été mis au point par les États-Unis et Israël pour nuire au programme nucléaire iranien.

Zarif a également souligné que « les États-Unis ne seront pas en mesure de mettre fin à une guerre qu’ils entament ».

Assurez-vous de vous abonner à nos chaînes pour toujours être au courant des nouvelles les plus intéressantes de News-Front :

                  

Groupe Ami FaceBook du mois :  ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ; ; ;