L’autorité de l’aviation civile américaine (FAA) a demandé aux exploitants de certains Boeing 737 NG de procéder à des inspections pour risques de fissures structurelles.

Après avoir essuyé des pertes à hauteur de 4,9 milliards de dollars suite à deux accidents mortels du 737 MAX, Boeing est à nouveau dans la tourmente, cette fois cette fois concernant un autre modèle d’avions de ligne.

L’autorité de l’aviation civile américaine (FAA) a annoncé qu’elle demandait aux exploitants de certains avions 737 NG de Boeing de procéder à des inspections à cause d’éventuelles fissures structurelles sur certains appareils.Selon la FAA, l’avionneur américain a notifié ce problème après «avoir découvert des fissures alors qu’il effectuait des modifications sur un appareil très utilisé». Les inspections ultérieures ont révélé des «fissures similaires sur un petit nombre d’avions supplémentaires», indique l’institution.

Plus de 6.000 appareils en service

Mis en service en 1997, le 737 NG (Next Generation, «nouvelle génération») est la troisième génération de l’appareil le plus vendu de Boeing. Le 737 MAX, cloué au sol depuis mars, n’est pas concerné par ce problème, précise le groupe.Au total, plus de 7.000 737 NG ont été commandés, et plus de 6.000 de ces appareils sont actuellement en service. Le moyen-courrier est considéré comme un concurrent direct de l’Airbus A320.

Etiquette: ; ; ;