L’ancien ministre français de la Justice Jean-Jacques Urvoas a été condamné à un mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende d’un montant de 5.000 euros, le tout pour avoir violé le secret professionnel.

L’ex-garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a été condamné lundi à un mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende pour «violation du secret professionnel» par la Cour de justice de la République (CJR), pour avoir transmis au député Thierry Solère des éléments de l’enquête qui le visait.

L’accusation avait requis un an de prison avec sursis contre M.Urvoas, 60 ans, dont l’image de rigueur a été abîmée par cette affaire, indique l’AFP.

Il est le huitième ministre à comparaître depuis 1999 devant la CJR, une juridiction controversée, seule habilitée à juger des actes commis par des membres du gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions.

Etiquette: ; ; ; ;