Le Président iranien Hassan Rohani s’est rendu ce lundi après-midi à Erevan, capitale de la République d’Arménie, à la tête d’une délégation politique et économique, pour participer à un sommet de l’Union économique eurasiatique.

Hassan Rohani s’est rendu lundi le 30 septembre à Erevan à l’invitation du Premier ministre arménien Nikol Pashinyan, pour participer au sommet de l’Union économique eurasiatique.

Il rencontrera également le Premier ministre arménien et de hauts responsables du pays pour discuter d’importantes questions liées relations Téhéran-Arménie et des dernières évolutions liées à la mise en œuvre des accords et des plans bilatéraux.

M. Rohani aura également dans son agenda chargé des rencontres séparées certains dirigeants participant au sommet en marge de l’UEEA, au cours desquelles il discutera des principales questions d’intérêt commun, régional et international.
Le Président Rohani rentrera à Téhéran mardi soir.

L’Union économique eurasiatique (UEEA) a été fondée en 2014 par la Biélorussie, le Kazakhstan et la Russie. L’Arménie et le Kirghizistan en font désormais partie, six autres pays —dont la Chine et la Moldavie -ayant le statut de candidats et d’observateurs.

En 2015, l’Iran a proposé à la Commission économique eurasienne, organe exécutif de l’Union économique eurasiatique de créer une zone de libre-échange entre l’Iran et l’UEEA. Cette proposition a été bien accueillie par ses membres. Elle a également donné lieu à de nombreuses négociations et à une évaluation quantitative et qualitative d’articles et de tarifs convenus. L’accord a finalement été signé le 17 mai 2018 à Astana, au Kazakhstan.

Une fois membre de l’Union, l’Iran pourrait bénéficier des tarifs commerciaux et des opportunités d’investissement. Une ambiance qui facilitera ses relations économiques avec les pays de l’Union dont notamment en ce qui concerne ses exportations et contribuera la création de nouveaux marchés.

Etiquette: ; ; ;