L’intelligence artificielle pourrait aboutir à une forme de «barbarie» où la loi du plus fort règnerait si cette technologie n’était pas contrôlée, d’après le pape qui s’est adressé aux PDG de la Silicon Valley, rapporte le Daily Mail.

Le pape François a mis en garde les géants de la technologie pour que l’intelligence artificielle (IA) ne conduise pas à une nouvelle «forme de barbarie», caractérisée par l’application de la loi du plus fort, a indiqué le Daily Mail. Cette déclaration du souverain pontife a été faite lors d’une conférence de trois jours qui s’est tenue fin septembre au Vatican avec les représentants des entreprises établies dans la Silicon Valley.

Le chef de l’Église catholique a félicité les employés du secteur de la technologie, au nombre desquels figuraient les PDG de Facebook, Mozilla, Western Digital, Reuters, pour leurs succès remarquables. Mais il a aussi exprimé ses préoccupations des «implications de plus en plus importantes [de l’intelligence artificielle, ndlr] dans tous les domaines de l’activité humaine».

Etiquette: ; ; ; ;