Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi 30 septembre, le Brent marquant son plus bas niveau trimestriel après des semaines d’inquiétude provoquée par des tensions au Moyen-Orient.

Le Brent a perdu 8,7% de sa valeur au troisième trimestre, affichant sa plus forte baisse depuis le début de l’année, relate Reuters. Le baril du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) présente une tendance similaire en reculant de 7,5% sur la même période.

Les cours du pétrole ont terminé lundi 30 septembre en baisse sur le marché new-yorkais Nymex. Les contrats à terme pour novembre sur le WTI ont perdu 1,84 dollar, soit 3,29%, à 54,07 dollars le baril. Le Brent a cédé 1,13 dollar (-1,83%) à 60,78 dollars le baril.Cette baisse s’explique par des doutes persistants sur l’économie chinoise et le rétablissement complet de la production saoudienne.

L’enquête PMI officielle chinoise a montré un ralentissement de l’activité manufacturière de la Chine, premier importateur mondial de brut, pour le cinquième mois consécutif en septembre.

Du côté de l’offre, l’Arabie saoudite a retrouvé ses niveaux de production antérieurs au bombardement de deux de ses sites pétroliers le 14 septembre, a déclaré lundi un responsable de la compagnie Aramco, Ibrahim al Bouaïnaïn.

Etiquette: ; ; ;