Un migrant subsaharien a été retrouvé mort dans la trappe du train d’atterrissage d’un avion de Royal Air Maroc, annonce la compagnie dans un communiqué, précisant que l’aéronef en question assurait le vol AT526 entre la ville de Conakry, en Guinée, et Casablanca.

Dans un communiqué rendu public sur son compte officiel Twitter, la compagnie Royal Air Maroc (RAM) annonce la découverte d’un homme mort dans la trappe du train d’atterrissage de l’un de ses appareils qui assurait la liaison entre la ville de Conakry, en Guinée, et l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

La RAM précise que le cadavre a été découvert dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 septembre sur le vol AT526 à l’aéroport de Casablanca.«Visiblement, l’homme d’origine subsaharienne avait accédé à la piste de l’aéroport de Conakry en enfreignant les règles de sécurité en vigueur, avant de se dissimuler dans la trappe du train d’atterrissage de l’avion», indique le communiqué, qui avance que la victime «est décédée dès le décollage de l’avion».

Royal Air Maroc a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Etiquette: ; ; ;