Au moins 25 soldats maliens ont été tués lors d’intenses combats lundi et mardi pour le contrôle de deux camps militaires attaqués dans le centre du pays en guerre par les djihadistes qui ont eux-mêmes perdu 15 hommes, a indiqué le gouvernement malien.

Une soixantaine de soldats maliens sont par ailleurs portés disparus et l’armée a essuyé de lourdes pertes en matériel, a ajouté le gouvernement dans un communiqué.

Etiquette: ;