Le diplomate américain Zalmay Khalilzad et le co-fondateur des talibans Abdul Ghani Baradar, principaux artisans des négociations sur l’Afghanistan auxquelles Donald Trump a mis un terme début septembre, seront tous deux au Pakistan mercredi, a appris l’AFP de sources concordantes.

Zalmay Khalilzad «est à Islamabad cette semaine pour participer à des consultations avec ses homologues pakistanais», qui «font suite à des discussions» entre les Etats-Unis et le Pakistan lors de l’assemblée générale de l’ONU la semaine dernière à New York, a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’ambassade américaine au Pakistan.

Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a de son côté tweeté que le mollah Baradar «arrivera au Pakistan le 2 octobre» (mercredi) dans le cadre d’une «visite formelle» et pour avoir «des discussions avec des responsables sur diverses questions clé». On ignorait dans l’immédiat si les deux hommes prévoyaient de se rencontrer, voire de relancer les discussions bilatérales entre Etats-Unis et talibans brutalement interrompues le 7 septembre dernier au bout d’un an de tractations.

Le président américain Donald Trump avait justifié sa décision d’y mettre fin par la mort d’un soldat américain dans un nouvel attentat meurtrier des insurgés à Kaboul. Le milliardaire républicain avait par la même occasion annulé un sommet secret avec les talibans prévu selon lui le lendemain à Camp David, la prestigieuse résidence secondaire des présidents américains.

Etiquette: ; ; ;