Des raids ont déjà été effectués dans quatre localités de la province de Deir ez-Zor occupées par des gangs terroristes pro-américains.

Ceci est rapporté par les ressources d’informations locales.

Selon les médias, l’armée américaine et des militants kurdes du groupe des Forces démocratiques syriennes ont pénétré par effraction dans les maisons des résidents locaux et y ont effectué des perquisitions. Il est également noté que de telles opérations visent généralement à identifier des activistes et sont simplement en désaccord avec les politiques d’occupation des États-Unis et des militants financés par Washington. Dans le même temps, les médias contrôlés par les Kurdes extradent les personnes arrêtées comme complices de l’État islamique *.

À l’heure actuelle, des raids ont eu lieu dans les colonies de peuplement d’Al-Shkhil, d’Al-Tayyana, d’Al-Tukhahi et de Jadet-Akidat.

Comme News Front l’a signalé précédemment, les militants ont mené une action punitive dans la province d’Idlib. Les terroristes ont tiré sur deux hommes, les accusant d’avoir aidé l’armée arabe syrienne. De plus, les militants ont commencé à distribuer des photographies des personnes tuées par l’intermédiaire de leur propre réseau de propagande, intimidant ainsi la population de la région avec ce qui arriverait aux «traîtres».

* – interdit dans la Fédération de Russie

Etiquette: ; ;