Quatre policiers sont morts à la suite de l’agression à l’arme blanche survenue jeudi à la préfecture de police de Paris, rapporte Le Parisien.

Un homme armé d’un couteau s’en est pris à plusieurs policiers dans l’enceinte de la préfecture de police de Paris, jeudi en milieu de journée. L’assaillant a été abattu.

Le périmètre autour de la préfecture de police, située dans le centre historique de la capitale, était bouclé et les secours étaient sur place, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Une dizaine de voitures de pompiers étaient sur place.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui devait se rendre en Turquie, a repoussé son déplacement et s’est rendu sur les lieux, a-t-on appris de sources concordantes.

Peu avant 14H00, un message d’alerte a été diffusé dans les hauts-parleurs du palais de justice de Paris, situé en face de la préfecture. « Une agression s’est produite à la préfecture de police. La situation est maîtrisée. Le secteur de la Cité reste sous surveillance », mettait en garde le message.

L’auteur de l’agression à l’arme blanche était employé à la préfecture de police de Paris. Les enquêteurs explorent notamment la piste d’un conflit personnel, ont précisé ces sources. L’assaillant, abattu dans la cour de la préfecture, travaillait à la Direction du renseignement de la préfecture de police.

Etiquette: ; ; ;