La justice de la République populaire de Donetsk (RPD) a condamné un élément de l’armée ukrainienne à 30 ans de prison pour les activités terroristes.

L’Ukrainien aurait été inculpé en vertu de cinq articles du Code pénal de la RPD, notamment «d’une prise de pouvoir violente», de «sabotage» et de «franchissement illégal de la frontière avec la RDP».

Lors des séances judiciaires, les enquêteuers ont déclaré que le militaire ukrainien « avait participé à des bombardements d’artillerie, de mortiers et d’armes légères sur la ville de Dokuchaevsk, contrôlée par la RPD à la suite desquels des bâtiments résidentiels avaient été détruits et endommagés, ainsi que des civils tués et blessés ».

Etiquette: ; ; ;