Le candidat conservateur à l’élection fédérale canadienne, Andrew Scheer, a annoncé vendredi des mesures sur les armes à feu mais a une nouvelle fois dû se justifier sur sa double nationalité canado-américaine, qui n’a été révélée que jeudi.

En début de soirée, son parti a par ailleurs annoncé avoir expulsé de ses rangs une candidate de Colombie-Britannique, Heather Leung, qui avait tenu des propos homophobes il y a plusieurs années.

Ce nouveau rebondissement est venu clore une nouvelle journée difficile pour le principal rival du Premier ministre sortant Justin Trudeau, alors que conservateurs et libéraux sont au coude-à-coude dans les intentions de vote à trois semaines des législatives du 21 octobre.

Dans la matinée, Andrew Scheer avait annoncé lors d’une conférence de presse des mesures pour réduire la violence par armes à feu, incluant le durcissement des peines pour les membres de gangs.

Mais pour la deuxième journée consécutive, il a essuyé des questions des journalistes, et les critiques de Justin Trudeau, sur le fait qu’il n’avait pas révélé spontanément sa double nationalité.

La veille, M. Scheer avait confirmé une information du quotidien Globe and Mail révélant qu’il avait la double nationalité canadienne et américaine, cette dernière héritée de son père né aux Etats-Unis.

« Ce n’est pas grave pour les Canadiens d’avoir la double citoyenneté. Il y a des millions de Canadiens dont un parent est né dans l’un ou l’autre pays », s’est-il défendu.

« Tous ceux qui connaissent ma famille savent que mon père est né aux Etats-Unis. »

M. Scheer a ensuite expliqué qu’il n’avait jamais fait renouveler son passeport à l’âge adulte et qu’après avoir pris la tête du parti conservateur en 2017, il avait formellement demandé à renoncer à sa nationalité américaine.

Justin Trudeau a sauté sur l’occasion pour critiquer son rival.

« Ca ne devrait pas vous disqualifier, mais vous devez être honnête quand vous postulez pour le poste de Premier ministre de 37 millions de Canadiens », a-t-il réagi lors d’un point-presse.

Par le passé, les conservateurs avaient attaqué des dirigeants du Nouveau Parti démocratique (gauche) ou du parti libéral à cause de leur double citoyenneté.

Andrew Scheer lui-même avait critiqué sur son blog en 2005 la double nationalité franco-canadienne de l’ancienne Gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean.

M. Scheer avait reconnu jeudi être personnellement hostile à l’avortement, après avoir refusé de répondre à la question la veille lors d’un débat télévisé.

Il a également été critiqué à plusieurs reprises pour ses positions passées sur le mariage gay. Les Libéraux ont diffusé une ancienne vidéo dans laquelle M. Scheer s’oppose à un projet de loi décriminalisant les unions homosexuelles.

Lien

Etiquette: ;